Le Talmud conclut par les mots : « Prends garde a ne jamais faire pleurer une femme, parce que D… Compte ses larmes. La femme est sortit de la cote de l’homme et non de ses pieds pour être son paillasson, ni de sa tête pour lui être superieur.. Mais de son flanc pour être son égal. …Juste au dessous de son bras pour êt…re protégée, et a coté de son coeur pour être aimée.. »

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»